Basil Détective privé

Même si ce n’est pas un Disney majeur (loin s’en faut, l’histoire n’est pas franchement trépidante), ce dessin animé à conservé toute son efficacité (dont un des méchants les plus mémorable du monde Disney en l’occurrence Ratigan) pour attirer les nombreux amateurs.

Basil Détective privé

Les personnages ne sont pas les plus attachants que les Studios Disney aient créés, mais le scénario reste assez bien ficelé avec sa dose d’humour habituelle pour que l’ensemble se laisse suivre sans ennuie et demeure fort sympathique dans son ensemble.

Et puis il y a les nostalgiques qui le reverront sans aucun doute avec grand plaisir.

. Making of d’époque (7’54 VOst) – L’occasion de voir Vincent Price doubleur de Ratigan en VO avec également l’intervention du compositeur Henry Mancini. A noter qu’on revient aussi sur le fait que c’est le premier Disney a mêler Image de synthèse & traditionnelle!

. 2 courts-métrages fort sympathique –  » Nettoyeurs de pendule » (8’06) avec Mickey, Dingo & Donald &  » Le crime ne paie pas  » (7’41) avec Donald, ses 3 neveux & Daisy.

. « Le grand génie du Mal » – karaoké en VF de la chanson. Idéal pour réveiller tous les chats du quartier.

. . L’album de Basil détective prive – il s’agit d’affiches, croquis, photos.

Curieusement alors que le format d’origine du film est 1.66, on se retrouve ici avec du 1.77 (on remarque l’ajout des bandes d’ailleurs vis à vis du format 1.66), fort heureusement la perte de l’image est minimaliste mais tout de même… En dehors de ça, l’image est globalement correcte en proposant un bon rendu des couleurs et une définition tout à fait honorable. D’une certaine manière, on pourra aussi dire que le grain (qui en dérangera certainement plus d’un, c’est sûr) contribue également au bien être de celle-ci. A noter que la copie affiche quelques tâches et que de légers fourmillements sont parfois décelables. Bref, un transfert certes satisfaisant mais qui reste toutefois (Preuve que le label THX ne sert pas franchement à grand chose -en tout cas ici- si ce n’est de vous faire payer plus chère vos DVD) loin d’être optimal.

Remixé en dolby digital 5.1, les pistes proposées offrent un rendu sonore de facture correcte sans plus, c’est essentiellement à l’avant que ça se passe avec des dialogues qui font preuve d’une bonne clarté, les arrières étant plutôt discrètes (a part les ambiances musicales). L’apport de la VF DTS (attention rien de mémorable pour autant) est décelable vu qu’elle est plus riche (belle limpidité) que le dolby digital.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s